jeudi 20 août 2015

Parce qu'on oublie rien...

Aujourd'hui j'ai vu passer un énième message de soutiens pour le cancer sur mon mur Facebook

En général je partage peu ce genre de choses ; parce que je trouve ça inutile, parce qu'y penser rappel trop de choses

Tristesse, mort, souvenirs...

J'avais 9 ans quand c'est arrivé. Je le revois encore sur son lit d'hôpital. Malgré la maladie il passait son temps à faire le clown :)  il a toujours été comme ça et même malade il continuait. Il ne savait pas ce qu'il avait mais il s'en doutait sûrement et continuait à rire et sourire.

Puis l'appel est tombé. Un premier informant ma grand mère de venir vite car il y en avait plus pour longtemps. Et un second. Quelques minutes après le précédent. C'était fini.

Je me souviens le trajet pour aller à l'hôpital avec le taxi. La tristesse.

Le silence à l'hôpital et l'interdiction du dernier au revoir. 19 ans après je sais que c'était pour mon bien pour que je garde une image positive mais j'en garde un goût amer.
Lui qui a toujours été si prévenant avec moi c'est comme si sa mort n'avait pas comptée, comme si sa présence de son vivant n'avait eu aucune importance et que je me fichais royalement qu'il ne soit plus. Oui il n'était déjà plus la. Oui il ne se serait rendu compte de rien. Oui il ne s'est rendu compte de rien. Mais MOI je m'en suis rendu compte et 19 ans après je regrette encore de ne pas lui avoir dit un dernier au revoir.

papi

samedi 15 août 2015

Quand la décision est prise...

Il y a quelques semaines l'annonce à fait l'effet d'une bombe... Ou plutôt d'un pétard mouillé...

"ça va me faire bizarre je m'étais attaché à toi et aux enfants... "

Voilà tout ce qu'il a su me dire...

Qu'il s'était attaché à moi... A nous... 8 ans de vie commune, 5 de mariage et 3 enfants réduits à cette phrase...

Le soir même je suis" revenue" sur ma décision lui disant que "c'est en cours de réflexion" parce que je n'arrive décidément pas à le quitter. Parce que je l'aime mais que ras le bol. Que j'ai besoin d'autre chose. Que quelque part je suis égoïste.

Je sais qu'à ce moment là il partira. Loin. Loin de ses fils. Et qu'ils vont m'en vouloir. Terriblement.

Est ce que je suis heureuse ?  Est ce que c'est important ?  Dois je faire passer leur bonheur avant le mien ?  Comment se reconstruire après ?

Trop de question qui me font hésiter et reculer.

Je l'aime, je crois. Mais si je crois, est ce que je l'aime vraiment ? Est ce juste une relation d'habitude qui me retient ? Vivre 8 ans avec la même personne laisse des traces ; est ce ça qui me manquerait vraiment ? Ou est ce le après ?

Comment reconstruire sa vie quand on a déjà 3 enfants et qui plus est 3 enfants différents ??? Qui voudra d'une mère célibataire de 3 enfants handicapés ?  Qui voudra supporter ce que le handicap engendre ?

Je suis perdue, je ne sais plus. Envie d'autre chose pour eux et pour moi mais tellement de conséquence à cette décision. Et si finalement tout ça n'était qu'une énorme erreur. Après tout n'était ce pas pour le meilleur et pour le pire ?  Le meilleur est il a venir ou ne viendra t'il que pour l'un et l'autre séparément ?

Tellement de couple se séparent à la moindre broutille et je ne veux pas être de ceux là mais je ne sais plus.

mercredi 5 août 2015

Petite souris es tu la ? Range ta chambre ou je ne viens pas ^^

Avant hier #1 à eu la "joie" de perdre une nouvelle dent de lait... Joie mais aussi tristesse parce que sa dent est un peu tombée pas hasard ^^ (ça lui apprendra à ouvrir sa gourde avec les doigts plutôt qu'avec ses dents lol)

Mais depuis dimanche soir la souris est portée disparue... #1 à beau vérifier tous les matins, cette saloperie de souris n'est toujours pas passée

Ouh la Vilaine...

J'avoue qu'en temps normal la souris passe avec 24 à 48h de retard (c'est la crise mon pauvre petit et ta Mother n'a pas de monnaie; la prochaine fois tu préviens 3 ou 4 jours avant OK ?) mais la toujours pas de souris à l'horizon... La dernière fois elle est passée en retard après que #1 ai créé un passage devant son lit mais pas cette fois.

La souris elle en a ras le popotin des playmobil partout, ras la moustache des jouets qui traînent, ras la fourrure du bordel; ELLE EST EN GRÈVE ! 

Alors #1 s'il veut de l'oseille il a intérêt à ranger sa chambre :)